Jeudi 06 octobre 2022
mercredi 19 février 2014

Revue de presse, 19 février

Revue de presse, 19 février Photo : Remi Jouan

France

"Le président François Hollande a rendu hommage mardi 18 février aux soldats musulmans morts pour la nation lors des deux guerres mondiales. « La France n'oubliera jamais le prix du sang versé », a déclaré le chef de l'Etat, venu inaugurer un monument dans l'enceinte de la Grande Mosquée de Paris. Cet hommage « s'adresse à leurs descendants pour qu'ils soient fiers de leurs parents et conscients que la République a une dette à leur égard, a-t-il ajouté" — Hollande aux musulmans : « La France n'oubliera jamais le prix du sang versé » (AFP, Le Monde)

"À un mois des municipales, c'est un geste qui tombe à pic. François Hollande s'est rendu mardi à la grande mosquée de Paris pour un hommage aux soldats musulmans morts pour la France lors des deux guerres mondiales. «La France n'oubliera jamais le prix du sang versé, elle gardera en mémoire les noms de ceux qui se sont battus pour notre liberté, sans distinction d'origine et de religion», a lancé le chef de l'État, en inaugurant un monument à la mémoire des soldats musulmans, dans le jardin du lieu de culte parisien" — Hollande soigne les musulmans de France (Solenn de Royer, Le Figaro)

"François Hollande inaugure mardi 18 février à la Grande Mosquée de Paris un « mémorial du soldat musulman ». L'occasion de rendre hommage aux 100 000 soldats de confession musulmane morts au cours des deux guerres mondiales. Une opération de communication bien rodée pour le président de la République ? Presque. Le mémorial avait déjà été « pré-inauguré » en mars 2012 par son prédécesseur, Nicolas Sarkozy" — De Sarkozy à Hollande, le « mémorial du soldat musulman » objet de toutes les attentions (

"Alors que François Hollande rendait hommage ce mardi 18 février à la Grande Mosquée de Paris aux soldats musulmans morts pour la France, les projets sociétaux du gouvernement inquiètent une partie d’un électorat « confessionnel » traditionnellement acquis à la gauche. Enquête" — La gauche est-elle en train de perdre les musulmans ? (Olivia Elkaim et Marie-Lucile Kubacki, La Vie)

"Reportage - L'école catholique accueille de plus en plus d'élèves de confession musulmane depuis les années 1970" — Ces musulmans qui plébiscitent l'école catholique (Caroline Beyer, Le Figaro)

Portugal

"L'initiative de l'Espagne en faveur des descendants de juifs expulsés en 1492 a fait des émules. Sa petite soeur portugaise s'apprête à faire de même en leur accordant à son tour la nationalité. Une loi en ce sens a déjà été approuvée le 11 avril dernier en première lecture par le parlement portugais et sera fin prête cet été. C'est ce qu'a annoncé le ministre du tourisme, Adolfo Mesquita Nunes, à la télévision israélienne lors d'une visite d'Etat la semaine dernière. Cette initiative, a-t-il ajouté, permettrait de plus d'attirer les touristes israéliens au Portugal" — Après l'Espagne, le Portugal va accorder la nationalité aux descendants de séfarades (Fait Religieux)

Angola

"Fin 2013, l’Angola a fait les gros titres de la presse internationale. Ce pays, en grande majorité catholique, venait, disait-on, d’interdire la pratique de l’islam. Après une grande confusion, l’exécutif angolais, dirigé depuis trente-quatre ans par le président José Eduardo dos Santos, a fini par démentir l’information. Mais le mal était fait et cet épisode continue à avoir des répercussions dans l’ancienne colonie portugaise, illustrant l’ambiguïté du pouvoir vis-à-vis de la religion" — L’Angola aux prises avec la liberté de culte (Estelle Maussion, La Croix)

Birmanie

"Alors que le gouvernement birman prépare le recensement national qui doit se dérouler du 30 mars au 10 avril 2014, différents groupes de la société civile et des minorités ethniques et religieuses réclament que ses modalités soient modifiées de toute urgence, de peur qu'il n'attise les tensions dans le pays" — Birmanie : un recensement à hauts risques (Fait Religieux)

Tunisie

"Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé qu'il allait renforcer le contrôle des personnes portant le voile intégral, pour faire face aux risques terroristes. Une décision qui ne suscite pas de polémique dans le pays" — La police tunisienne s'attaque au niqab (Thomas Liabot, Libération)

Italie

"C'est une première en Italie sous le règne du pape François en poste depuis 11 mois. L'ancien prêtre de Côme (Lombardie) Don Marco Mangiacasale, accusé de pédophilie, a été réduit à l'état laïc par le Saint-Siège. Selon le quotidien transalpin, La Repubblica, l'ancien prêtre et trésorier de la paroisse a en effet été excommunié le 13 décembre 2013 dans une décision signée par le pape et le préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, Mgr Gerhard Ludwig Mueller" — Première en Italie : le pape François excommunie un prêtre soupçonné de pédophilie (Jacques Besnard, Le Vif)

Belgique

"Il y a 108 églises paroissiales à Bruxelles. Cela veut dire 108 églises que les pouvoirs publics (commune ou région) doivent, si nécessaire, entretenir ou restaurer. Mais devant la baisse de fréquentation de certaines d'entre elles, la question se pose désormais : peut-on demander autant d'efforts à la collectivité ?" — Entretenir les lieux de culte peu fréquentés? Le débat est lancé à Bruxelles (Véronique Fievet, RTBF)

Catholicisme

"Depuis quelques semaines, les déclarations sur la reconnaissance des femmes par l’institution se multiplient, mettant au jour le paradoxe entre leur réel engagement dans l’Église et la maigre place qui leur est laissée au sommet" — L'Eglise et les femmes (Marie-Lucile Kubacki, La Vie)

"Voir un «couple marié» à la tête du Conseil pontifical pour la famille, comme le suggère dans une interview accordée à La Croixle cardinal Oscar ­Rodriguez Maradiaga, coordinateur du conseil des huit cardinaux chargés de la réforme de la curie, est de l'ordre d'une «idée personnelle» qui peut être émise dans une «conversation» mais «ce n'est pas une hypothèse solide», a estimé mardi le père Lombardi, porte-parole du ­Vatican, lors d'un point presse officiel" — La nomination d'un couple marié à la curie en débat (Jean-Marie Guénois, Le Figaro)

"Cela ne devait être qu'un pèlerinage oecuménique, mais cela s'est vite transformé en un casse-tête diplomatique délicat à dénouer. Quoi donc ? Le prochain voyage à l'étranger du pape François. Trois étapes en à peine trois jours, du 24 au 26 mai : Amman, la capitale jordanienne, puis Bethléem dans les Territoires palestiniens et enfin Jérusalem. Clou de cette visite : la rencontre près de la Basiliquedu Saint-Sépulcre, dans la Ville Sainte, avec le patriarche de Constantinople, Bartholomée Ier - en souvenir de l'accolade historique entre le pape Paul VI et Athénagoras, survenue 50 ans plus tôt au même endroit" — Voyage du pape en Terre Sainte : et si on frôlait l'incident diplomatique? (Ignazio Ingrao, Fait Religieux)

Patrimoine

"Depuis plus d'un siècle, les Tourangeaux se passaient le mot: le bras levé de la statue de saint Martin, celle qui surplombe la ville au sommet du dôme de la basilique, abriterait des ossements du saint. Rien ne l'avait jamais avéré. La tradition orale disait vrai. Ce lundi 17 février, alors qu'un important dispositif de grues a été mis en place pour descendre cette statue, dont la fragilité du socle donnait des sueurs froides à la municipalité, les ossements du premier évêque de Tours ont en effet été retrouvées dans la statue" — Des reliques de saint Martin retrouvées dans sa statue, en haut de la basilique de Tours (A.-C. J., La Vie)

Opinion

Avorter : un enjeu philosophique — Une opinion d'Eric de Beukelaer (La Libre Belgique)

Aller au haut