Jeudi 25 juillet 2024
lundi 12 janvier 2015

Revue de presse, 12 janvier

Revue de presse, 12 janvier Photo : Aridd

France

"Selon les derniers chiffres, 3,3 millions de personnes ont défilé dimanche contre le terrorisme à travers tout le pays. Un record absolu. A Paris, le rassemblement était d'une ampleur «sans précèdent» d'après le ministère de l'Intérieur, qui a estimé «impossible» le comptage des manifestants dans la capitale, une première historique. Le député socialiste François Lamy, un des organisateurs de cette marche d'hommage, a lui fait état de 1,3 à 1,5 million de manifestants à Paris" — Marche républicaine : la plus grande manifestation de l'histoire de France (Eugénie Bastié, Le Figaro)

"Combien de millions ? Un record, en tout cas. Au dires même de la préfecture de Paris, aucune manifestation n'avait à ce jour réuni autant de personnes. Trois millions et 700.000 personnes à travers la France, selon les derniers chiffres, dont au moins la moitié dans la capitale" — Frappée par des attentats sans précédent, la France dit "non" à la terreur (Alexandre Lévy et Julien Vallet, Fait Religieux)

"Plusieurs appels à l'unité, rédigés par des responsables religieux et associatifs, mettent en garde face à la tentation de la haine et de la division après les assassinats de cette semaine à Charlie Hebdo, contre des policiers et contre des membres de la communauté juive" — Les religions appellent à l'unité (A.L., La Vie)

"« On marche pour défendre la liberté d’expression et de la presse, mais aussi parce qu’on ne peut pas avoir peur d’être Juif en France. » Comme Ruben et Rebecca Sabah, un jeune couple de 27 et 28 ans, de nombreux membres de la communauté juive qui participaient à la marche républicaine à Paris, dimanche 11 janvier, ont fait part de leur « colère », mais aussi de leur « peur », voire, pour certains, de leur « effroi ». Avouant ressentir « des menaces et un antisémitisme qui se renforcent depuis plusieurs années », ils s’interrogent sur leur place dans la société française" — Dans le cortège, la « peur » et la tentation du « départ » de la communauté juive (François Béguin et Audrey Garric, Le Monde)

"Sous le silence du deuil gronde la colère. La communauté juive française est profondément traumatisée. Elle est aussi tentée de partir, sans billet de retour pour… Israël. La froide tuerie de Vincennes sonne comme le terrible écho du drame de l'école juive Ozar Hatorah, à Toulouse, en mars 2012. Le motif et la méthode semblaient pourtant uniques, non reproductibles. Mais ils reviennent comme en série, intacts: tuer à bout portant, adulte ou enfant… pourvu qu'il soit juif" — Traumatisée, la communauté juive attend des mesures (Jean-Marie Guénois, Le Figaro)

"Il est vingt heures passées et la colère bouillonne chez les quelque cinquante personnes qui s'attardent devant l'Hyper casher de la porte de Vincennes, à Paris, samedi 10 janvier. Manuel Valls, Bernard Cazeneuve et Christiane Taubira ont depuis un moment déjà quitté le rassemblement de plusieurs milliers de personnes convoqué par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) devant l'épicerie où quatre personnes ont été assassinées par Amedy Coulibaly la veille, au cours de sa prise d'otage. Et le choc ressenti par les juifs d'Ile-de-France qui ont fait le déplacement ce soir en leur mémoire a ravivé une douleur devenue chronique chez beaucoup" — Colère dans la communauté juive et une question : partir ou rester ? (Cécile Chambraud, Le Monde)

"The Jewish school in the Paris district of Montrouge, where gunman Amedy Coulibaly shot dead a police officer, harbours “a very strong presumption” that the establishment was his real target, the director said on Monday. Catherine Hacoun, administrative director of the Yaguel Yaacov school in the south of the French capital, spoke to the Guardian after the interior minister, Bernard Cazeneuve, visited and announced the reinforcement of security at Jewish schools, heightening suspicions about Coulibaly’s motives" — Paris shootings: Jewish school ‘likely target’ of gunman Coulibaly (Anne Penketh, The Guardian)

"Interview - Amarre Lasfar est le président de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF)" — Amarre Lasfar : «Les musulmans français, meilleurs alliés contre le terrorisme» (Jean-Maire Guénois, Le Figaro)

"Avant de finir en «martyr» dans l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes où il a assassiné quatre otages, Amedy Coulibaly avait ainsi pris soin d'enregistrer une vidéo posthume. D'une durée de 7 minutes et diffusé dimanche matin sur Internet, avant d'être bloqué sur les réseaux sociaux, ce document dans lequel il a été formellement reconnu a été authentifié par les services de renseignements. Véritable pièce à conviction, il livre une mine de renseignements en lien avec les derniers rebondissements du dossier" — La vidéo de Coulibaly au cœur de l'enquête antiterroriste (Christophe Cornevin, Le Figaro)

"Depuis la tuerie qui a fait 12 morts mercredi 7 janvier au siège du journal Charlie Hebdo, de nombreux sites Internet ont été bloqués par des messages à caractère islamistes ou de soutien à la Palestine" — Une série de sites internets victimes d’attaques islamistes (Anne-Bénédicte Hoffner, La Croix)

Israël

"Plus que jamais, Israël veut ouvrir ses bras aux juifs de France. Parmi la délégation israélienne qui s’est envolée vers Paris pour participer à la grande marche de dimanche, autour du premier ministre Benyamin Nétanyahou, se trouve Natan Sharansky, le patron de l’Agence juive" — « Le nombre exceptionnel de départs vers Israël traduit une lame de fond » (Piotr Smolar, Le Monde)

"Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a "remercié" dimanche Lassana Bathily, l'employé musulman du supermarché casher de Paris qui a sauvé vendredi la vie à plusieurs clients du magasin en les aidant à se cacher du preneur d'otages Amedy Coulibaly" — Netanyahu "remercie" l'employé musulman du supermarché casher de Paris (AFP, La Libre Belgique)

Radicalisation

"Entretien – Spécialiste du salafisme, le chercheur à l’Université libre de Bruxelles Samir Amghar revient sur le parcours idéologique et religieux des auteurs des attentats, et sur ses nombreuses zones d’ombre" — « Les parcours de radicalisation ne sont pas linéaires » (Anne-Bénédicte Hoffner, La Croix)

"L’Occident fait face à une nouvelle forme de terrorisme qu’incarnent ces « petits soldats du djihad », membres de cellules clandestines sans lien avec un commandement central" — Les nouveaux soldats du djihad (Agnès Rotivel, La Croix)

"Les attentats perpétrés en France la semaine dernière relancent le débat sur le contrôle de la propagande djihadiste en ligne, tandis que les géants du Web luttent pour préserver une totale liberté d'expression" — Sur Internet, la liberté d'expression à l'épreuve du terrorisme (Benjamin Ferran, Le Figaro)

Nigéria

"Plus de quinze villages voisins attaqués en quelques jours, « des centaines de corps jonchant le sol » décrits par les rares survivants à avoir atteint des villes de la région : autour de Baga, dans l’extrême nord-est du Nigeria, un massacre d’une ampleur inédite vient d’être commis en l’espace de plusieurs jours par les insurgés de Boko Haram" — Boko Haram met à feu et à sang le nord du Nigeria (Jean-Philippe Rémy, Le Monde)

"L'armée nigériane a appelé à une coopération internationale face à Boko Haram après une vaste offensive du groupe islamiste armé dans le nord-est, décrite comme son attaque « la plus meurtrière » en cinq années d'insurrection" — Nigeria : l'armée appelle à la coopération internationale après l'attaque "la plus meurtrière" de Boko Haram (AFP, Fait Religieux)

Allemagne

"Un quotidien allemand de Hambourg (nord) qui avait publié des caricatures de Mahomet provenant du magazine satirique français Charlie Hebdo a été dimanche matin la cible d’une attaque avec un engin incendiaire, a annoncé la police en précisant qu’il n’y avait pas eu de blessés" — Charlie : un journal incendié en Allemagne après avoir publié des caricatures (Le Soir)

"Le mouvement anti-islam allemand Pegida, de plus en plus contesté par les tenants d'une société ouverte et tolérante, espère profiter des attentats jihadistes en France pour gonfler ses troupes lors de son défilé du lundi à Dresde (est). Depuis octobre, Pegida ("Patriotes européens contre l'islamisation de l'Occident") mobilise chaque lundi contre l'islam et les demandeurs d'asile. Avec un succès croissant : 500 personnes pour le premier défilé le 20 octobre, 10.000 début décembre, 18.000 lundi dernier, un record" — Allemagne : le mouvement anti-islam veut profiter des attentats pour gonfler ses troupes (AFP, La Libre Belgique)

Opinions

Lettre ouverte au monde musulman — Une opinion d'Abdennour Bidar, Philosophie spécialiste des évolutions contemporaines de l'islam et des théories de la sécularisation et post-sécularisation (Al Huffington Post Maghreb)

"La mort ne fait pas peur au journaliste et écrivain algérien visé par une récente fatwa. Il n'en est pas de même d'un monde sans liberté où il n'aurait pas sa place" — "Charlie Hebdo" et l'Afrique - Kamel Daoud :  Le nom d'Allah, le prénom d'Ahmed, les pseudos de "Charlie" (Le Point)

"Daniel Cohn-Bendit, l’ancien député européen allemand, et figure de proue de Mai 68, était ce week-end à Bruxelles. Il nous a confié sa vision des événements survenus à Paris" — "Est-on prêt à éradiquer l’Etat islamique ?" (Chales Van Dievort, La Libre Belgique)

USA

"Abou Hamza a été condamné, vendredi 9 janvier, à la prison à perpétuité. Le 19 mai 2014, au terme d’un procès d’un mois, l’ex-imam de la mosquée londonienne de Finsbury Park avait été reconnu coupable devant le tribunal fédéral de Manhattan de complot et prise d’otages, pour avoir aidé les ravisseurs de seize touristes occidentaux au Yémen, en 1998" — Prison à perpétuité pour l’ancien imam radical Abou Hamza (Stéphane Lauer, Le Monde)

Belgique

"Les organisateurs de la marche contre la haine et pour la liberté d'expression, organisée dimanche après-midi à Bruxelles, étaient satisfaits du bon déroulement de l'événement. Quelque 20.000 personnes ont pris part à cette initiative, selon la police et les organisateurs. 'Après l'attaque contre les locaux de Charlie Hebdo à Paris, nous craignions une montée des discours racistes et haineux. C'est la raison pour laquelle nous avons organisé cette marche contre la haine. Et cela a apparemment touché du monde', a indiqué un coorganisateur, Nic Görtz. 'Nous ne voulions pas de gens agitant des drapeaux, ni de récupération politique.'" — Bruxelles : "Une marche sans récupération", se félicitent les organisateurs (Belga, La Libre Belgique)

"Le ministre de la Justice Koen Geens a annoncé lundi son intention d'organiser une "répartition judicieuse" des détenus dans les diverses prisons du pays en fonction du risque de radicalisation qu'ils présentent, ainsi que de recourir davantage au travail des conseillers islamiques" — Radicalisation : la prison comme lieu de conversion (Belga, Le Vif l'Express)

Vatican

"Le pape François se rend lundi 12 janvier pour la deuxième fois en Asie, à la rencontre au Sri Lanka d'une petite Eglise servant de pont entre communautés rivales, puis aux Philippines d'une Eglise ultra-majoritaire à l'influence prépondérante. Lors de ce septième voyage hors d'Italie depuis son élection en mars 2013, Jorge Bergoglio retrouvera du 12 au 19 janvier les foules asiatiques qui lui avaient fait déjà un accueil triomphal en août en Corée du Sud" — Au Sri Lanka et aux Philippines, le pape François à la rencontre de deux Asies (AFP, Fait Religieux)

"Le Pape des pauvres", c’est ainsi que les journalistes vaticanistes qui fréquentent la salle de presse du Saint-siège surnomment le pape François. Des paroles aux actes, il n’y a qu’un pas que le Pape décide souvent de franchir. Alors pourquoi pas organiser une loterie ! C’est ainsi qu’en novembre dernier, une affichette est apparue sur la vitre du bureau de poste et de philatélie de la cité du Vatican annonçant la première loterie du Pape" — La loterie du pape François (Valérie Dupont, La Libre Belgique)

The Guardian view on Pope Francis’s new cardinals (The Guardian)

Aller au haut